Archives des programmes annuels du MCF

» Programme 2011/2012

» Programme 2012/2013

» Programme 2013/2014

» Programme 2014/2015

» Programme 2015/2016

» Programme 2016/2017

Programme 2017/2018

» Séminaires du MCF à PARIS

» Groupes de travail à PARIS

» Groupes de travail à MONTPELLIER

» Groupes de travail à RENNES

» Cabinet de lecture à PARIS

» Cabinet de lecture à MONTPELLIER

» Journées de travail du MCF à PARIS

» Journées de travail du MCF à MONTPELLIER

» Pour information

» Contact

Séminaires du MCF à PARIS

♦ La question de l’exception dans la suite du séminaire sur Hannah Arendt

Jean-Pierre Winter

Dates : les dates seront annoncées ultérieurement
Lieu : le lieu sera annoncé ultérieurement

Réservation, Inscription sur place lors du premier cours ou des cours suivants.

♦ Françoise Dolto : retour aux textes

Sous la direction de Jean-Pierre Winter

Séminaire en association avec les groupes de travail de « la cause des bébés ».
Ce séminaire sera centré cette année sur la question de la sexualité féminine chez Françoise Dolto

Dates : le premier mercredi du mois à partir d’octobre
Lieu : Montrouge – Porte d’Orléans
Participation : 15€ par soirée
Inscription : cdbebe@aol.com (Nombre de personnes limité)

♦ La loi et ses perversions

Jean- Pierre Winter et Alain Didier Weill

Dates : les 21 Décembre 2017, puis les 31 Janvier, 29 Mars et 31 Mai 2018 à 21 h
Lieu : dans les locaux d’Espace Analytique 12 rue de Bourgogne 75007 Paris


Groupes de travail à PARIS

♦ Psychanalyse sans divan

Comment se risque aujourd’hui l’hypothèse de l’inconscient dans des dispositifs hors cure divan-fauteuil ?
Nous poursuivrons notre lecture des séminaires de Lacan pour cerner au plus près l’objet a et la position de l’analyste.
Dans le séminaire XI, le 2ème et le dernier grand chapitre « du regard comme objet a » et le « Champ de l’autre et retour sur le transfert ».
Nous conserverons l’orientation théorico-clinique de notre travail et seront bienvenues toutes les associations où nos patients feront parler leur psychanalyste en écho à nos lectures.

Dates : 3e lundi de chaque mois
Contacts : Thérèse Ferragut, 06 60 46 98 54  // Hélène Terdjman, 01 46 34 55 86


Groupes de travail à MONTPELLIER

♦ Avec la Psychanalyse l’homme se réveille

Contact : Marie-Laure Roman 06 80 09 99

♦ La psychanalyse avec les enfants : groupe d’intercontrôle

Contact : Marie-Laure Roman 06 80 09 99


Groupes de travail à RENNES

♦ Atelier de lectures freudiennes

Le terme de pulsion apparaît sous la plume de Freud en 1905 dans les Trois essais sur la sexualité. S’il est possible d’en deviner les prémisses dans l’Esquisse où, Freud neurologue, essaie de faire le point sur ses recherches, c’est en 1915 que ce concept prend forme véritablement lorsqu’il essaie, à nouveau, de faire le point sur ses recherches, cette fois psychanalytiques.
Ce concept est difficile en ce que la pulsion n’est ni l’instinct (réponse purement physiologique), ni l’excitation, (que le monde extérieur provoque chez l’organisme par le biais des organes des sens.) Selon Lacan, il existe une « fonction pulsative de l’inconscient, … (inconscient) qui est constitué non pas parce que la conscience peut évoquer mais par ce qui lui est par essence, refusé. Et cela comment Freud l’appelle-t-il ?… Gedanken, des pensées. » Séminaire 11, Les quatre concepts fondamentaux de la psychanalyse, séance du 5 décembre 1964.
Nous nous attellerons cette année à ce texte Pulsions et destin des pulsions, ce qui ne manquera pas de nous amener à considérer la différence entre le discours médical et le discours psychanalytique.
Les commentaires sur ce texte, formulés par Lacan tout au long de son enseignement, éclaireront notre lecture.

Le groupe sera animé par Jean-Noël Flatrès, membre du Mouvement du coût freudien et Philippe Larbat, membre de l’Association lacanienne internationale.

Contact et inscription : J.-N. Flatrès au 06 99 44 65 16


Cabinet de lecture à PARIS

Nous commencerons l’année par la lecture du livre d’Angélique Christaki « La musique barbare de l’hallucination ».
Puis nous mettons à notre programme: « L’ange, le fou, le savant et le psychanalyste » de Sol Rabinovitch, Gérard Pommier « Le féminin, révolution sans fin » et Bertrand Ogilvie « Le travail à mort au temps du capitalisme absolu ».

D’autres ouvrages pourront être proposés en cours d’année en fonction de l’actualité éditoriale.

Dates : le groupe se réunit à Paris une fois par mois.
Groupe fermé


Cabinet de lecture à MONTPELLIER

Lecture de textes relatifs à l’écriture chinoise dans son rapport à la théorie du signifiant chez Lacan

Contacts : Eric Vigouroux 06 83 35 98 46 // Maryse Meljac, 04 67 52 04 05


Journées de travail du MCF à PARIS

♦ Troisième weekend de mars 2018

Jouissance, Désir : nouvelles donnes dans la civilisation.

Dates : samedi 17 et dimanche 18 Mars 2018


Journées de travail du MCF à MONTPELLIER

♦ La Bergerie du Bayle, Saint Martin de Londres

Quatrième weekend de septembre 2018

Dates : samedi 22 et dimanche 23 Septembre 2018


Pour information

♦♦ PARIS

♦ Lecture du Séminaire XXIV « l’insu que c’est de l’une bévue s’aile à mourre »

Dates : le premier mercredi de chaque mois.
Contacts : Annemarie Hamad 01 42 82 02 48 // Johanna Stutte-Cadiot 01 40 09 23 98

♦ Séminaire Marjolaine Hatzfeld : « Le réel à quoi la psychanalyse a à faire »

Nous avons l’an dernier sillonné les textes freudiens – qui s’échelonnent de L’Esquisse, 1895, à La Dénégation, 1927 – sur lesquels Lacan prend appui pour construire sa notion de Chose – dont les paradoxes et l’étrangeté font qu’elle garde volontiers son nom d’une autre langue : das Ding .
L’enjeu est dans un déplacement considérable de la notion d’épreuve de réalité, par rapport à ce que Freud entendait sous cette expression. Cette préoccupation remonte à loin, chez Lacan : on se souvient qu’en 1936 il titrait l’un de ses premiers articles comme analyste Au-delà du « Principe de Réalité » – freudien, bien entendu. A 64 ans, Freud écrit son « Au-delà du Principe de Plaisir » . A 34 ans, Lacan embraie avec son « au-delà » à lui, qui trouvera peut-être son point d’orgue avec le petit texte de 1967 « De la psychanalyse dans ses rapports avec la réalité » . Au point où nous en sommes de ce long frayage, au moment de L’Ethique de la Psychanalyse (1959-60) , Lacan revient sur cette opposition, trop facilement reçue des post- freudiens, du principe de plaisir/ principe de réalité , et annonce à plusieurs reprises : « il y a un secret de ce principe de réalité ». La satisfaction obenue par les voies du processus secondaire laisse échapper une « satisfaction essentielle » , quand bien même toutes les conditions réelles seraient données, laissant suspendue une jouissance inatteignable par les voies du signifiant –
identifiées par Lacan au fonctionnement du principe de plaisir. Le secret annoncé, n’est-il pas dans cette division qui configure une nouvelle topologie du sujet (nouvelle par rapport au graphe du désir), topologie centrée par cette zone d’impossible, impossible à supporter aussi bien dans le sens de l’extrême du bien que de l’exrême du mal, zone à tenir à distance, face de la Jouissance que Lacan verse ici au compte du réel.
D’où une nouvelle perspective clinique, centrée non plus sur les effets du refoulement, à déchiffrer, mais sur la notion de défense. Clinique, donc, des différents modes de rapport primaires à cette Chose, dont le plus constant est un rapport de mensonge : nous ne pouvons dire vrai, au niveau de cette jouissance-là.
A partir de cette si radicale disjonction du signifiant et de la jouissance, s’ouvrira la grande analyse de la pulsion (1964), qui tempère l’absolu de cette jouissance en la localisant aux zones érogènes. La jouissance prend la forme des objets a de la pulsion, qui conservent cette
caractéristique de la Chose de n’être que présence d’un vide autour de quoi tourne le trajet de la pulsion .
Ce sont ces questions que nous tenterons d’apprivoiser cette année.

Dates : les mardi 10 octobre, 14 novembre, 19 décembre 2017, 30 janvier, 6 mars, 10 avril, 22 mai, 26 juin 2018, à 21h.
Lieu : Céasil, 4 rue Vigée-Lebrun, 75015 Paris
Participation pour location de la salle : 5 euros.
Contact : mhatzfeld@orange.fr ou
01 45 27 23 95 )

♦♦ MONTPELLIER

♦ Séminaire de Jean Pierre Winter

« La psychanalyse est-elle encore subversive?

Dates et les horaires : prendre contact avec Marie-Christine Alquier mc.alquie@free.fr. Prochaine séance le 20 Janvier à 12h 30.
Lieu : Centre Lacordaire, Salle Lac 2, 6 rue des Augustins, Montpelleir.
Inscriptions au séminaire : prendre contact avec Marie-Laure Roman 06 80 09 99

♦ L’insu : statut du psychanalyste et de sa place dans la cité

Contacts : Mireille Bringuier, 06 22 27 31 63 // Solange Sanz, 07 81 48 14 17

♦♦ NICE

♦ « Les voies de la Création 3 » Animé par Jean-Michel Vivès

Partenaires :

  • Laboratoire Lapcos
  • Master 2 « Psychologie clinique et médiations thérapeutiques par l’art »
  • DU « Interactions, Art et Psychothérapies »
  • Villa Matisse-Le Rêve
  • Mairie de Vence

Programme

  • Lundi 4 Décembre 2017
    Frédéric Vinot
    Psychanalyse Université Côte d’Azur
    « Peut-on parler de médiation thérapeutiques par le désart? »
  • Lundi 22 Janvier 2018
    Bernard Sève
    Philosophie/ Esthétique Université de Lille
    « Désirer un son »
  • Lundi 19 Février 2018
    Angelo Villa
    Psychanalyse Université de Milan -Italie
    « Il mondo e grande e terribile » Gramci et l’Utopie nécessaire
  • Lundi 19 Mars 2018
    Jean Florence
    Psychanalyse Université Louvain La Neuve Bruxelles Belgique
    « Vies théâtrales de la création »
  • Lundi 16 Avril 2018
    Anne Juranville
    Université Côte d’Azur/ Paris
    « Quelques réflexions sur le statut de l’objet dans le processus artistique et son évolution compte tenu du nouveau paradigme de l’art. »

Dates : Un lundi par mois à partir de décembre
Lieu : Université Côte d’Azur, Campus Carlone Amphi 68 Bât. H.
Participation : Entrée gratuite. Places limitées à 70.
Contact : Réservation obligatoire auprès de catherine.mehu@villareve.org


Contacts

Mouvement du Coût Freudien
18 Allée de Fontainebleau
75019 – Paris

Président Jean-Pierre Winter 01 43 38 24 31
Vice-président Eric Vigouroux 04 67 84 13 52
Trésorière Anne Minthe 01 45 35 17 61
Secrétaire Hélène Terdjman 01 46 34 55 86

Personne de contact

Françoise Petitot 01 45 80 84 41

Comité d’Organisation de la Recherche

Marie-Laure Roman 04 67 73 41 99 marielaureroman1@orange.fr
Anne Minthe 01 45 35 17 61 anne.minthe@wanadoo.fr
Hélène Terdjman 01 46 34 55 86 helene.terdjman38@gmail.com
Mouvement du Coût freudien est une association loi 1901 | Tous droits réservés | http://www.mouvement-cout-freudien.com