Annonces

Disparition d’Alain Didier-Weill

Alain Didier-Weill est mort dans la nuit du 16 au 17 Novembre.
 Nous perdons un ami et un grand théoricien de la psychanalyse. Alain Didier-Weill était co-fondateur du Mouvement du Coût Freudien et un artisan infatigable de l’Inter-associatif.

Son œuvre interroge les liens de la création en art et dans la cure.
 Il a considérablement fait travailler la notion de surmoi depuis « Les trois temps de la Loi » jusqu’à son dernier ouvrage « qu’est-ce que le surmoi » paru en 2016, il a fait résonner la « pulsion invoquante », su nous rendre sensible à l’inouï que nous révèle le musicien, l’invisible que nous fait percevoir le peintre et l’impondérable qui vibre dans le pas du danseur. 
Dé-sidérer, c’est le moment de l’appel à « devenir », à faire échec au surmoi dont l’oeil fixe nous immobilise.

Alain Didier-Weill en a fait dans l’acte de création comme dans la cure le moment fondateur où le sujet advient.

Il va terriblement nous manquer, comme penseur et comme ami.

Retour haut de page