Le Mouvement du coût freudien (MCF) a pour objectif de transmettre et de maintenir vives les questions de la psychanalyse telle que l’a inventée Freud et telle qu’elle nous est accessible aujourd’hui à travers le travail de Lacan.
L’idée de « mouvement » détermine un style cohérent avec ce que la méthode et la pratique psychanalytique nous enseignent: la nécessité de se confronter constamment aux questions cruciales pour la psychanalyse.

Ces questions concernent :

La formation

Une cure analytique bien que nécessaire, ne suffit pas pour devenir praticien. Tant la psychanalyse personnelle que la confrontation et la mise à l’épreuve de son travail avec d’autres sont nécessaires au psychanalyste qui ne peut être pour lui-même un sujet sachant.
Le psychanalyste doit donc « se risquer » en divers temps et dans divers lieux: travail clinique, contrôles et inter-contrôles, groupes de travail, séminaires…

La transmission

Le Mouvement du coût freudien soutient que l’institution ne suffit pas à former le psychanalyste, elle peut même y être un obstacle. Mais par contre, un cadre institutionnel est nécessaire à la possibilité de confrontations et à la mise au travail avec d’autres. Il s’agit de rendre possible le passage du transfert sur un analyste au transfert sur le travail de théorisation des analystes.

Annonces

Catégories de textes

Activités 2021-2022

Retrouvez le programme des activités de l’association pour l’année 2021-2022

Rendez-vous en septembre pour le programme 2022-2023 !