Séminaires de J.P. Winter à Montpellier

Après les évènements qui viennent de bouleverser la France en général et la communauté analytique en particulier avec le meurtre de l’analyste Elsa Cayat, Jean Pierre Winter a donné un tour différent à ce séminaire montpelliérain. En effet il n’a pas repris tout à fait le fil de ses derniers...
A propos de la différence des sexes, Geneviève Morel disait que c’était une affaire de signifiant. Puisqu’on dit : « c’est un garçon » ou « c’est une fille », le sexe dépendrait alors de ce qui est dit. Si tel était le cas, Lacan aurait été délirant. Il n’aurait pas pris en compte le...
Suite sur la subversion de la psychanalyse à la jonction de l’individuel et du collectif.   Dans « Psychologie collective et analyse du moi », Freud fait remarquer que le collectif commence avec la relation amoureuse : le bébé avec sa mère ou avec son père et une fois adulte, il articule sa...
Jean Pierre Winter introduit ce séminaire par une longue citation de P.H. Castel (tome II de  «  La fin des coupables » édition Ithaque p. 313) de laquelle il va se démarquer pour démontrer que tout ce discours sur l’autonomie est complètement contraire à l’enseignement de la clinique analytique. Il se...
 Jean Pierre Winter poursuit sur la question de la vérité puis sur le rapport de la vérité au savoir. La position de la psychanalyse est difficilement cernable. Pour Freud, il faut aimer la vérité et avoir le courage de la dire. Pour Lacan, il faut apprendre à ceux qui viennent nous voir...
Parler, si cela ne s’inscrit pas, cela ne compte pas. Qu’est-ce qu’un acte juridique ? Nos sociétés sont de l’écrit. L’écrit fait lien dans la mémoire collective. Ainsi sans acte de naissance, on n’existe pas. L’acte de mariage est différent du vivre ensemble ; le lien symbolique est mis en...
Reprise et suite de la question : En quoi la psychanalyse reste-elle une discipline subversive ? Il va s’agir d’articuler cette question d’un point de vue philosophique et psychanalytique(clinique et théorique). Si l’on compare les différentes formes de psychothérapies par rapport à la psychanalyse, il faut réajuster certains arguments un...
Le séminaire débute sur la reprise du dernier avec l’articulation de la question de la perversion à l’incarnation : sous un régime totalitaire (se taire totalement !) qu’il soit nazi ou stalinien, les lois qui instaurent l’interdit de penser s’incarnent dans le corps du dictateur. Pour preuve l’embaumement des corps...
En première partie, avec cette citation de Lacan : « Voilà la grande erreur de toujours, s’imaginer que les êtres disent toujours ce qu’ils pensent. » l’exposé va porter sur le rapport entre penser et dire. Partant de ce constat : « on ne dit pas ce qu’on pense, on...
Le séminaire s’est ouvert sur le rappel de la conclusion du dernier (1), à savoir sur les deux façons de parler de Dieu : Le Dieu de Moïse qui libérant son peuple de l’esclavage témoigne de sa présence et le Dieu du Coran, créateur et recréateur (donc destructeur) qui, lui,...

Catégories de textes

Retour haut de page